Le rapport à l’informatique a drastiquement changé ces 3 dernières années. La démocratisation des environnements tactiles au sens large, et l’avènement du « multi-touch » ne sont que le début d’une révolution technologique que cherchent à atteindre plusieurs générations d’informaticiens…. Démocratiser la technologie, la vulgariser pour qu’elle ne soit plus l’apanage de quelques « geeks » sympathiques, aux comportements souvent incompréhensibles à la majorité des hommes de cette planète.

Dans les années 80, premier éclair de génie de l’Informaticien, premier changement de paradigme avec le passage de la commande en ligne (Command Line Interface – CLI) à l’interface graphique (Graphical User Interface – GUI). Mais aussi première galère pour le commun des mortels … la souris … efficace pour « pointer » mais terriblement étrange dans son maniement. Ce contrôleur qu’est la souris, au même titre que le clavier, sera-t-il l’apanage des interfaces graphiques (GUI) des 20 dernières années mais aussi des 20 suivantes ?

Pas uniquement et iNUI Studio regarde bien au-delà.

L‘arrivée des interfaces naturelles (Natural User Interface – NUI) va drastiquement changer les paradigmes d’interaction liés aux ordinateurs. L’objectif est de rendre l’interaction plus  efficace et plus intuitive (sans apprentissage préalable*). Le corps devient le contrôleur. Le « Touché » n’est qu’une des multiples options possibles, le « Geste », la « Voix », le « Regard » en sont autant d’autres, offrant ainsi à un public large, jeune et moins jeune, néophyte, la possibilité lui aussi de jouir pleinement de la puissance de la technologie.

« iNUI Studio SA » créé par trois fondateurs avec le soutien du Ministère de l’Economie Luxembourgeois, de Microsoft BeLux et de la société de capital risque « Rollinger Venture Capital », souhaite appréhender ces nouvelles plateformes (Multi-touch, Reconnaissance de Gestes, Eye-tracking, …) afin de développer de nouvelles solutions informatiques pour simplifier l’informatique de l’entreprise, replacer l’être humain au coeur du processus décisionnel, et cela dans des domaines aussi variés que la Culturel’Education, le Tourisme, l’Evénementiel, le Marketing ou le secteur Financier.

Olivier R.
Prochain POST : Quels apprentissages pour les Interfaces Naturelles ? (*)